« L’orientation : de la quatrième au master ». Rapport de l’IGÉSR

Le rapport thématique 2020 s’appuie sur les rapports des inspections générales et de nombreuses recherches et mobilise les comparaisons internationales tout en prenant en compte la dimension des territoires, avec les observations conduites dans vingt académies par les correspondants de l’IGÉSR. Compte tenu de la crise sanitaire, ce rapport a été élaboré sur deux exercices (2019-2020 et 2020-2021).

Lire la suite

Inégalités scolaires : les élèves des territoires ruraux manquent-ils vraiment d’ambition ?

Les inégalités territoriales en matière de parcours scolaire font actuellement l’objet de nombreux débatsDes rapports récents mettent notamment en évidence les inégalités entre territoires ruraux et urbains. Les élèves des territoires ruraux, s’ils réussissent aussi bien que ceux des villes à l’école et au collège, s’engagent dans des filières plus courtes (filière professionnelle, apprentissage…), accèdent moins à l’enseignement supérieur et s’engagent moins dans des filières sélectives comme les classes préparatoires aux grandes écoles.

Lire la suite

Sélections, du système éducatif au marché du travail, Cereq

Les enjeux des 26e journées du longitudinal (JDL ) étaient d’examiner les formes de la sélection, ainsi que leurs évolutions et leurs articulations, d’interroger l’expérience de celles et de ceux qui sont sélectionnés et de celles et de ceux qui sélectionnent et de distinguer les ressemblances et les dissemblances entre les deux univers scolaire et professionnel.

Lire la suite

Bernard Desclaux, Orientation scolaire : les procédures mises en examen. Quel débat dans une société démocratique ?

Paru en 2020 chez L’Harmattan, Orientation scolaire : les procédures mises en examen de Bernard Desclaux rassemble les billets de son blog de l’auteur en se concentrant sur la question des procédures d’orientation dans le système scolaire (du collège au supérieur). Il s’agit d’une lecture « transversale » de l’histoire et de la sociologie du système scolaire au prisme de la question de l’orientation.

Lire la suite

L’insertion des lycéens dans la vie active en IDF- IVA 2019

L’enquête Insertion vie active (IVA) rend compte chaque année de l’insertion des jeunes franciliens sept mois après leur sortie d’une formation professionnelle en lycée : CAP, bac professionnel, BTS. La dernière étude indique un taux d’emploi global de
46 % au 1er février 2019 soit 2 points de moins que celui relevé en 2018. L’étude montre que l’obtention de diplôme, son niveau, le sexe et la spécialité suivie influent les conditions d’insertion.

Lire la suite

Les nouveaux emplois des ouvrières et des ouvriers : des O.S. du tertiaire ?

Le monde ouvrier en France a connu des transformations très importantes depuis les années 1980, mais reste une composante centrale de la société française. Derrière la désindustrialisation qui a provoqué son invisibilisation croissante et pu faire croire à sa disparition progressive, on observe une recomposition intense de sa structure professionnelle.

Lire la suite

Société française et passions scolaires : L’égalité des chances en question, Aziz Jellab

Symbole de la République et de ses valeurs, objet de nombreuses attentes parfois contradictoires, l’école en France ne cesse de susciter de multiples débats, sur fond de réformes successives qui se sont fixé comme horizon l’égalité des chances et la démocratisation. L’étroite imbrication entre l’école et la République explique les controverses passionnelles que provoque tout projet de changement, dépassant le plus souvent les clivages idéologiques et politiques.

Lire la suite

Quand l’offre de formation de l’Éducation nationale s’adapte aux besoins des territoires

La question de l’adaptation locale des diplômes aux besoins en compétences des entreprises est au cœur des préoccupations des pouvoirs publics. Il existe du côté du ministère de l’Éducation nationale deux formes spécifiques d’adaptation locale de l’offre de formation : les formations complémentaires d’initiatives locales (FCIL) et, plus récemment, la «coloration» des diplômes , selon les termes des acteurs territoriaux du système éducatif. Une étude du Céreq apporte un éclairage sur ces deux modalités, encore peu développées et trop souvent méconnues du grand public.

Lire la suite

Les plateformes APB et Parcoursup au service de l’égalité des chances ?

Cet article s’intéresse à l’évolution des modes de régulation de l’accès des jeunes à l’enseignement supérieur en France en partant du postulat que ces modes relaient des conceptions spécifiques de l’ordre social (conservatrices ou progressistes) et de l’égalité (libérales ou sociales).

Lire la suite

La naissance de l’oriention professionnelle en France (1900-1940)

L’ouvrage explore les origines du mouvement d’orientation professionnelle en France, des années 1900 aux années 1940. Croisant l’histoire sociale, l’histoire de l’éducation et celle de la psychologie, il met en valeur les conditions d’apparition de la question de l’orientation, la diversité des acteurs ainsi que ses bases idéologiques et scientifiques. L’après Première Guerre mondiale et les années 1930 constituent deux périodes fondamentales dans l’histoire de l’orientation professionnelle.

Lien vers la page de l’éditeur.

Les inégalités sur le marché du travail (CEET)

Le Centre d’études de l’emploi et du travail (CEET) vient de publier le numéro 161 de Connaissance de l’emploi. À partir des résultats de l’Enquête Emploi 2018 et d’une méthodologie originale, ce numéro de Connaissance de l’emploi étudie la différenciation par genre des situations sur le marché du travail en France.

Lire la suite

Que deviennent les jeunes des quartiers prioritaires de la ville après leur bac ? (CEREQ)

logo-cereqLes lycéens des quartiers prioritaires font face à des difficultés spécifiques pour décrocher le bac et poursuivre des études supérieures. Au-delà des effets liés à leurs appartenances sociales, le fait de résider en quartier prioritaire a-t-il un impact propre sur leur parcours post-bac et leur insertion professionnelle ? Une collaboration entre le Céreq et l’Agence nationale de la cohésion des territoires permet d’éclairer les trajectoires de formation et d’emploi des jeunes qui, sortis en 2013 du système éducatif, résidaient en quartier prioritaire au moment du bac. Lire la suite

Procédures d’orientation au collège et au lycée : entretien avec Bernard Desclaux

logo-tonavenir-quadri-e1578042448829Dans l’ouvrage qu’il vient de publier aux Editions L’Harmattan, Bernard Desclaux annonce d’emblée la couleur : il s’agit bel et bien de mettre en examen les procédures d’orientation au collège et au lycée. Lire la suite

Vers une « universitarisation » de la formation initiale en travail social en France ?

logo_cnamLes assistant.e.s de service social français.e.s occupent à l’heure actuelle une position socioprofessionnelle intermédiaire. Ils et elles assurent des missions de service public, exerçant en majorité dans la fonction publique. Or, leur formation a été, dès le début du XXe siècle, déléguée à des écoles associatives ou privées, certes d’intérêt public, mais à la frontière entre formation professionnelle pour adultes et formation initiale postbac. Lire la suite

Réussite dans l’enseignement supérieur : les inégalités persistent

2293897-adobestock-253613356-580x310-1Trois ans après le bac, seulement un étudiant sur deux a obtenu un diplôme, selon des chiffres publiés par le ministère de l’Enseignement supérieur en avril 2020. Les étudiants n’ayant pas obtenu leur licence ont un moins bon profil scolaire et sont d’origine sociale plus modeste. Lire la suite

Parcours et réussite des étudiants au cours des trois années universitaires suivant l’obtention de leur baccalauréat en 2014 Note d’information n°7 – Avril 2020

ni_1224270.79

Trois ans après leur baccalauréat, parmi les bacheliers 2014 qui ont poursuivi leurs études, 22% sont titulaires d’une licence générale ou professionnelle, 16% d’un B.T.S. et 5% d’un D.U.T.. Au total, 51% sont diplômés de l’enseignement supérieur.

Lire la suite

Les conseillers d’orientation. Un « métier impossible », Paul Lehner

1578018613_9782130817666_v100Le métier de conseiller d’orientation a changé cinq fois d’intitulé en l’espace de soixante ans. Le plus récent correspond à celui de psychologue de l’Éducation nationale. Comment expliquer cette évolution ? À quelles logiques répond-elle ? En quoi peuvent-elles nous renseigner sur les finalités des politiques éducatives en matière d’orientation ? Lire la suite