Insertion des jeunes après la voie professionnelle (DARES)

En juillet 2021, un an après leur sortie d’études, 69 % des apprentis et 49 % des lycéens professionnels de niveau CAP à BTS sont en emploi salarié dans le privé. Retrouvez toutes les donnée de la voie professionnelle par établissement et formation.

Résultats
Taux d’emploi des sortants de l’établissemement
Les apprentis
Parmi les apprentis de niveau CAP à BTS en dernière année d’un cycle d’études professionnelles en 2019-2020, 38 % sont toujours en formation l’année scolaire suivante. Parmi ceux qui ne poursuivent pas d’études, 61 % sont en emploi salarié en France en janvier 2021, soit 6 mois après leur sortie.

Les effets de la situation sanitaire sur le marché du travail et les aides exceptionnelles pour le recrutement d’apprentis ont pu favoriser la poursuite d’études en apprentissage. L’obtention du diplôme préparé continue de favoriser l’insertion professionnelle. L’entrée dans la vie active est plus difficile dans les secteurs les plus touchés par les restrictions sanitaires (restauration, hôtellerie…).

Les lycéens professionnels
Parmi les lycéens du public et du privé sous contrat, inscrits en dernière année d’un cycle d’études professionnelles en 2019-2020, de niveau CAP à BTS, un sur deux (49 %) est toujours en formation l’année suivante. Parmi ceux ne qui ne poursuivent pas d’études, 36 % sont en emploi salarié en France en janvier 2021, soit 6 mois après leur sortie.

Dans le contexte de crise sanitaire, le taux d’emploi à 6 mois diminue de 5 points par rapport à la génération sortie en 2019. En janvier 2021, les jeunes sortant d’une formation relevant des spécialités « hôtellerie, restauration, tourisme » ou « coiffure esthétique » ont été particulièrement touchés par la crise sanitaire.

Lire les résultats et télécharger les données ici.