Orientation scolaire, peut-on sortir des biais de genre ?

1200px-france_culture_-_2008.svg_A l’occasion de la journée des droits des femmes et dans le cadre de la programmation de la chaîne « Féminisme, les conquêtes de demain », du 1er au 12 mars, Etre et savoir interroge le poids des stéréotypes de genre sur l’orientation.

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=67c1515d-b8ba-4e35-8cfc-90f895ac6dfe

En cette journée des droits des femmes, une émission sur l’orientation genrée… Parce qu’indubitablement être fille ou garçon pèse sur les choix scolaires et conditionnent les études et les futurs métiers. Le genre est aussi une cause d’évitement de certaines spécialisations…

Par exemple saviez-vous que la très féminine série littéraire était la moins choisie par les filles ? C’est parce que les garçons n’y vont presque pas que la réputation de « littéraire » colle à la peau de l’autre sexe et c’est un exemple parmi des dizaines.

Alors que la lutte contre les stéréotypes de genre est, certes avec des aléas, évoquée comme une priorité du Ministère de l’Education nationale, comment expliquer que tant de filières demeurent presque totalement assignées à un genre ou à un autre ? Pensez soins et services à la personne pour les filles, pensez mécanique ou… numérique pour les garçons, ce dernier exemple devrait nous étonner, les métiers étant plus récents et les femmes ayant été aussi des pionnières de l’informatique.

Bien entendu c’est toute la société qui doit s’interroger, mais que peut l’école ? Nous allons tenter de répondre à cette question avec nos invités.

Lien vers le rapport annuel du HCE sur l’Etat des lieux du sexisme en France en 2019.

Lien vers l’enquête Sur le chemin de l’orientation : filles, garçons, à vos marques !(Elles bougent, octobre 2019).

Retrouvez l’article de Françoise Vouillot, L’orientation aux prises avec le genre (Travail, genre et sociétés, 2007).