Les territoires pluriels des intermédiaires du marché du travail (IRES)

logo_noirLes territoires pluriels des intermédiaires du marché du travail
Jean-Marie PILLON, Delphine REMILLON et Carole TUCHSZIRER
Cet article porte un nouveau regard sur la place des territoires dans les politiques de l’emploi en s’intéressant à l’activité des intermédiaires locaux du marché du travail. Il questionne la relation que ces intermédiaires instaurent avec les territoires en analysant les rapports qu’entretiennent deux types d’acteurs majeurs, les structures municipales et les agences locales de Pôle emploi. En mobilisant les données d’une enquête qualitative sur deux terrains, nous montrons que le territoire est à la fois un lieu d’application des politiques de l’emploi par des acteurs situés à différentes échelles (macro, méso, micro), porteurs de différentes conceptions du territoire (économique, politique, administrative), et un espace, géographiquement situé, doté d’une dynamique économique et sociale propre qui détermine en partie l’échelle d’intervention la plus pertinente. Cette diversité d’approches pose la question des instances de coordination à même d’imbriquer la multiplicité des manières de se saisir de la variable territoriale. Sur chacun de nos terrains on observe une convergence des interventions des intermédiaires, mais à une échelle géographique distincte, reflet des spécificités locales. Cette synchronisation des interventions se trouve toutefois bousculée par les réformes des politiques de l’emploi qui attisent les concurrences locales.

La Revue de l’IRES
N° 98 (juillet 2019)
Télécharger le document