Orientation : la victoire posthume de Georges Pompidou, par Jérôme Martin

parcoursupEn 1974, dans son livre testament Le nœud Gordien, Georges Pompidou livrait sa conception de l’orientation scolaire :

« L’orientation ne peut être le fait que de ceux qui ont des enfants une connaissance approfondie c’est-à-dire prolongée. Elle ne peut donc être exercée que par la confrontation, dans des formes à préciser, des parents eux-mêmes, des enfants qui après tout ont en eux un instinct qui ne trompe pas toujours, tant s’en faut, des professeurs qui ont pu juger des qualités non seulement intellectuelles mais physiques et de caractère des enfants, des chefs d’établissements enfin qui, au cours des années, voient, s’ils s’en donnent la peine, s’affirmer la personnalité des élèves, avec leurs faiblesses et leurs possibilités1».

Plus de quarante ans plus tard, on pourrait penser que les idées de Georges Pompidou appartiennent à un passé révolu. Et pourtant rien n’est moins sûr. Lire la suite

Édouard Claparède (1873-1940) et l’orientation professionnelle par Michel Huteau

bupsy_554_l204Édouard Claparède est un des fondateurs de la psychologie scientifique et un pionnier de l’éducation nouvelle. Une partie de son œuvre a été consacrée à l’orientation professionnelle. En 1918 il facilite l’ouverture d’un cabinet d’orientation professionnelle au sein de l’Institut Jean-Jacques Rousseau à Genève. Lire la suite